Les chemins de l'amitié

Forum pour tous ! Amitié, humour, papotages, activités et loisirs, Club de lecture, Sujets de société, Animaux, Photofiltre, Famille, Jardinage

Derniers sujets
» Nos petits bonheurs quotidiens
Aujourd'hui à 10:11 par patou

» La question
Aujourd'hui à 9:37 par Moregan

» vidéo sur les arbres
Aujourd'hui à 8:47 par poppy

» Voici le lien pour voter :
Aujourd'hui à 8:44 par Moregan

» Mi couture ... mi tricot !!
Aujourd'hui à 8:20 par poppy

» Les coloriages de Poppy ...
Hier à 15:47 par poppy

» EXPRESSIONS POPULAIRES
Hier à 13:09 par Moregan

» HUMOUR POLITIQUE
Hier à 11:20 par Moregan

» images humour
Hier à 11:18 par Moregan

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Les posteurs les plus actifs du mois
Nade
 
Moregan
 
Colette1
 
patou
 
poppy
 
cyberlulu
 
solang
 

Nbre Pages visitées
Nbre Pages visitées

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

FRAPPE TOI LE COEUR d'Amélie NOTHOMB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Colette1

avatar
Membre Accro
Membre Accro
Certes, cette femme a une allure bizarre que j'aime bien. Elle revendique son originalité!!
J'avais déjà lu quelque chose d'elle mais ne me souviens plus. 

Ce dernier roman qui se lit vite est relativement bien écrit (quelques répétitions de mots fétiches).
J'ai trouvé cette critique qui résume bien ce que j'en pense. 

C'est à Musset qu'elle emprunte son titre (« Ah ! Frappe-toi le cœur, c'est là qu'est le génie » est un de ses vers), mais, pour le reste, Amélie Nothomb fait confiance à ses armes propres pour mener à bien ce roman - son vingt-cinquième en... vingt-cinq ans -, à ranger parmi ses meilleurs crus. Ses armes ? La concision, la précision, une acuité telle qu'on pourrait la prendre pour de la cruauté. Ce sont des femmes entre elles que Nothomb met en scène ici : Diane et sa mère, la jalouse Marie ; Diane et son amie, la douce Elisabeth ; Diane et son mentor, l'égoïste Olivia ; Diane et sa sœur, la trop aimée Célia... Mais ce qu'elle met au jour n'a que faire des genres : c'est la part de violence qui irrigue en secret les relations humaines, les rivalités, les manipulations et les enjeux de pouvoir qui les sous-tendent. On en sort avisé et glacé.

Moregan

avatar
co-admin
co-admin
merci Colette , je vais essayer de l'avoir à la bibliothèque , j'aime assez ce monde de femmes avec ses rivalités , ses non dits et même parfois cette cruauté !

Nade

avatar
Admin
Admin
 On en sort avisé et glacé.


Brrr... euh ... affraid

Colette1

avatar
Membre Accro
Membre Accro
On en sort avisé et glacé. C'est un peu abusif, certes, je dirai averti (de ce que les êtres peuvent faire souffrir les autres) et chagrin (car là où il devrait y avoir beaucoup d'amour il n'y en a pas).

Nade

avatar
Admin
Admin
Mouais ...

As-tu lu d'autres oeuvres d'elle ?

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum