Les chemins de l'amitié

Forum pour tous ! Amitié, humour, papotages, activités et loisirs, Club de lecture, Sujets de société, Animaux, Photofiltre, Famille, Jardinage

Derniers sujets
» Ms coups de coeur musicaux
Hier à 23:26 par Nade

» le coincoin de doucine lol
Hier à 23:26 par Nade

» Trouver le mot
Hier à 23:19 par Nade

» Les parcs en webcam live
Hier à 23:17 par Nade

» devinez ce que c'est !!!!!
Hier à 23:14 par Nade

» La question
Hier à 23:12 par Nade

» Voici mes fifilles lol
Hier à 21:43 par doucine

» Soupe a ma façon.
Hier à 21:39 par doucine

» Luc Arbogast
Hier à 21:34 par doucine

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Les posteurs les plus actifs du mois
Nade
 
Moregan
 
poppy
 
Colette1
 
patou
 
solang
 
cyberlulu
 
doucine
 

Nbre Pages visitées

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Loiret : l'arboretum des Grandes Bruyères en deuil..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Invité


Invité


L'arboretum des Grandes Bruyères, situé à Ingrannes dans le Loiret, est en deuil. Il a perdu son fondateur, Bernard de la Rochefoucault, décédé le 18 juillet quelques jours avant ses 95 ans. En hommage, l'arboretum sera exceptionnellement ouvert tous les après-midi en cette semaine du 31 juillet.

Au cœur de la forêt d'Orléans, l'arboretum des Grandes Bruyères rassemble de remarquables collections. Bernard de la Rochefoucault, le fondateur de ce lieu est décédé le 18 juillet. Pour lui rendre hommage, l'arboretum qui devait fermer ses portes cette semaine sera exceptionnellement ouvert tous les après-midi.

A la fin des années 60, lorsque Bernard de la Rochefoucault a acheté ce terrain, il était à l'abandon.

"A la découverte du chêne, on se dit que ça devait être une friche agricole. C'était devenu un endroit impénétrable", nous avait-il confié en septembre dernier. 

Un coin de paradis

Durant des années, le fondateur a entrepris un long travail de défrichement à la main. L'ingénieur qui, jadis, érigeait des centres commerciaux, se racheta et planta son premier arbre en 1973. L'arboretum deviendra paysager.

L'œuvre de sa vie n'aurait pas pu être possible sans Brigitte, son épouse. Aujourd'hui, le parc rassemble 7.000 arbres et plus de 1.500 espèces entretenues sans chimie.

"Il y a ici un équilibre qui se produit et c'est intéressant de pouvoir le montrer, l'expliquer et partager notre expérience aux personnes qui veulent faire ce genre de choses pour que cela se perpétue", explique Brigitte de la Rochefoucauld.

Chaque semaine, des bénévoles viennent l'épauler comme Jacqueline depuis 20 ans. Elle a vu les collections s'enrichir. "C'est quand même un petit paradis, il le disait toujours monsieur de la Rochefoucauld", se souvient-elle.

Avant sa disparition, le fondateur avait légué le site à la fondation arboretum de France. L'une de ses missions : éduquer le public à la préservation des espèces botaniques.

Nade

avatar
Admin
Admin
Y es-tu allé, Michel ?

Colette1

avatar
Membre Accro
Membre Accro
Quand je pense que cela fait 10 ans que je me dis que je dois y aller!!!

Merci Mimi!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum