Les chemins de l'amitié

Forum pour tous ! Amitié, humour, papotages, activités et loisirs, Club de lecture, Sujets de société, Animaux, Photofiltre, Famille, Jardinage

Derniers sujets
» La question
Aujourd'hui à 11:25 par doucine

» Ma soupe à moi lol
Aujourd'hui à 10:23 par doucine

» le coincoin de doucine lol
Aujourd'hui à 9:58 par doucine

» Trouver le mot
Aujourd'hui à 9:03 par Moregan

» Les parcs en webcam live
Aujourd'hui à 9:02 par Moregan

» devinez ce que c'est !!!!!
Aujourd'hui à 9:00 par Moregan

» Voici mes fifilles lol
Aujourd'hui à 8:53 par doucine

» Nos petits bonheurs quotidiens
Aujourd'hui à 6:31 par Colette1

» Ms coups de coeur musicaux
Hier à 23:26 par Nade

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Les posteurs les plus actifs du mois
Nade
 
Moregan
 
poppy
 
Colette1
 
patou
 
solang
 
doucine
 
cyberlulu
 

Nbre Pages visitées

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

ça s'est passé un 25 juin....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 ça s'est passé un 25 juin.... le Dim 25 Juin - 5:53

Invité


Invité
25 juin 1928 : Le franc Germinal disparaît


Le 25 juin 1928, le président du Conseil Raymond Poincaré dévalue le franc. Celui-ci ne vaut plus que le cinquième de la contrepartie en or du franc d'avant 1914, le franc Germinal, créé par Napoléon Bonaparte.


Poincaré évite ainsi l'erreur de Churchill, chancelier de l'Échiquier, qui a, trois ans plus tôt, réévalué la livre à son niveau de 1914 et porté de ce fait un coup sévère aux exportations britanniques...


Avec le brexit , l'Histoire est un éternel recommencement !
Ignorant les menaces de désastre économique brandies par les institutions internationales, les Britanniques ont décidé de quitter l'Union européenne, ouvrant ainsi une ère d'incertitude sans précédent. Le pays devrait bientôt être rattrapé par les conséquences concrètes de son choix !

2 Re: ça s'est passé un 25 juin.... le Dim 25 Juin - 5:59

Invité


Invité
Georges Cadoudal - 1er janvier 1771 à Brech - 25 juin 1804 à Paris


Partisan intransigeant de la cause royale, Georges Cadoudal marque la période révolutionnaire par son activisme et ses multiples complots en vue du retour des Bourbon sur le trône de France...


Jugé et condamné à mort, Cadoudal monte sur l'échafaud le 25 juin 1804. Il déclare face à la guillotine : « Mourons pour notre Dieu et notre Roi ! » La tête dans la lunette, il n'a de cesse de crier jusqu'à l'ultime moment : « Vive le Roi ! ». À la Restauration, à titre posthume, ce fils du peuple sera nommé Maréchal de France par Louis XVIII, apothéose d'un destin exceptionnel au service de la Contre-révolution.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum