Les chemins de l'amitié

Forum pour tous ! Amitié, humour, papotages, activités et loisirs, Club de lecture, Sujets de société, Animaux, Photofiltre, Famille, Jardinage

Derniers sujets
» Ms coups de coeur musicaux
Aujourd'hui à 19:17 par doucine

» Voici mes fifilles lol
Aujourd'hui à 19:15 par doucine

» Trouver le mot
Aujourd'hui à 19:04 par Moregan

» le coincoin de doucine lol
Aujourd'hui à 18:38 par Moregan

» La question
Aujourd'hui à 15:59 par doucine

» Voici le lien pour voter :
Aujourd'hui à 15:20 par doucine

» Les parcs en webcam live
Aujourd'hui à 14:20 par Moregan

» devinez ce que c'est !!!!!
Aujourd'hui à 10:45 par Moregan

» animaux de solang
Aujourd'hui à 10:28 par doucine

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Les posteurs les plus actifs du mois
Nade
 
Moregan
 
poppy
 
Colette1
 
patou
 
solang
 
cyberlulu
 
doucine
 

Nbre Pages visitées

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

ça s'est passé un 18 Février..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 ça s'est passé un 18 Février.. le Sam 18 Fév - 8:48

Invité


Invité
18 février 1563 : Assassinat du duc François de Guise

Lieutenant général du royaume, le duc François de Guise, dit le Balafré, a repris Calais aux Anglais cinq ans plus tôt, ce qui l'a rendu immensément populaire auprès des catholiques français.

Alors que débutent les guerres de religion, un gentilhomme protestant de l'Angoumois, Jean de Poltrot de Méré (26 ans), décide pour cette raison de le tuer. Il lui tend une embuscade et le tue d'un coup d'arquebuse le 18 février 1563 dans les environs d'Orléans, alors que les troupes du duc font le siège de la ville.

Capturé, le tueur déclare sous la torture avoir agi sur ordre des chefs protestants, dont l'amiral de Coligny et le théologien Théodore de Bèze. Il est écartelé un mois plus tard, le 18 mars 1563, en place de Grève, à Paris.

Cet attentat est le premier d'une longue série, jusqu'à la mort d'Henri IV. Il illustre la faveur dont jouit à cette époque le « tyrannicide », présenté comme légitime par des penseurs catholiques espagnols. Poltrot de Méré en avait lui-même eu connaissance lors d'un séjour en Espagne.

Moregan

avatar
co-admin
co-admin
Finalement les guerres de religion ont toujours existé !

poppy

avatar
Membre Accro
Membre Accro
Et oui ça ne date pas d'aujourd'hui hélas ... merci Mimi

Nade

avatar
Admin
Admin
ssssss   Mimi !! Toujours très intéressant d'avoir un féru d'histoire parmi nous !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum