Les chemins de l'amitié

Forum pour tous ! Amitié, humour, papotages, activités et loisirs, Club de lecture, Sujets de société, Animaux, Photofiltre, Famille, Jardinage

- Concours Photos -
Le Park Kruger
Mots-clés

n°4  histoire  

Derniers sujets
» La question
Aujourd'hui à 9:18 par Moregan

» Voici le lien pour voter :
Aujourd'hui à 8:33 par Mimi

» Histoire N° 4
Aujourd'hui à 7:25 par Colette1

» Jouons avec les mots
Aujourd'hui à 6:14 par Colette1

» Aventure dans les îles
Hier à 18:40 par Nade

» devinez ce que c'est !!!!!
Hier à 18:29 par Nade

» marcher rend le cerveau plus heureux
Hier à 16:34 par cyberlulu

» Le jeu des Expressions Québécoises
Hier à 16:31 par cyberlulu

» Les parcs en webcam live
Hier à 14:32 par Nade

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Les posteurs les plus actifs du mois
Nade
 
Colette1
 
Moregan
 
poppy
 
Mimi
 
patou
 
sisimalo
 
cyberlulu
 

Nbre Pages visitées

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

ça s'est passé un 15 janvier...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 ça s'est passé un 15 janvier... le Lun 16 Jan 2017 - 15:57

Mimi

avatar
Membre Accro
Membre Accro
15 janvier 1208


Le légat du pape assassiné !



Le légat du pape, Pierre de Castelnau, est assassiné sur une route du Languedoc le 15 janvier 1208 (certaines sources évoquent le 14 janvier).
.

Son meurtre est attribué sans preuves à un écuyer du comte de Toulouse. Il déclenche une guerre affreuse, la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Elle va mettre à feu et à sang le Midi toulousain, de la Garonne au Rhône.

Une hérésie enracinée dans le Midi

Les Albigeois ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] à l'origine du drame sont les disciples d'une doctrine réputée hérétique (contraire au dogme chrétien), originaire de l'Italie du nord. Cette doctrine recueille depuis le milieu du XIIe siècle un succès croissant dans le Midi toulousain. Ses prédicateurs, les Bonshommes, sont servis par l'image déplorable que donne du catholicisme le clergé local.

Saint Bernard de Clairvaux, conseiller des rois et prédicateur de la deuxième croisade en Terre sainte, tente sans succès de réveiller les consciences catholiques dans la région. Lui-même se plaint de trouver des églises désertées par les fidèles. Le futur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] n'a pas plus de succès face aux progrès de l'hérésie.


Le légat du pape menace le comte de Toulouse

Le pape [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] décide en désespoir de cause de recourir à la force. Il envoie son légat Pierre de Castelnau auprès du comte de Toulouse Raimon VI en vue de le convaincre de prendre la tête d'une croisade contre les hérétiques.

Le tout-puissant représentant du pape rencontre le comte dans sa résidence de Saint-Gilles, en Provence.

Il lui reproche son excessive sollicitude pour les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Mais le comte de Toulouse refuse net de combattre ses propres sujets. Les deux hommes en viennent à violemment se disputer.

Raymond VI descend du fameux Raimon IV de Saint-Gilles, chef de la première [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. C'est un homme de 51 ans pieux et lettré mais aussi très libre à l'égard de l'Église officielle dont il méprise le luxe ostentatoire.

Il s'est marié cinq fois, a enterré sa première épouse et a répudié les trois suivantes avant d'épouser enfin une fille d'Aliénor d'Aquitaine dont il a eu un fils unique.

Pierre de Castelnau, en désespoir de cause, excommunie le comte, autrement dit l'exclut des sacrements de l'Église. Puis il se retire avec toute son escorte.
C'est sur le chemin du retour qu'il est assassiné.

Croisade et ruine du Midi

Ce drame de trop entraîne le pape à lancer l'appel à la croisade sans oublier de canoniser son légat. Dès le mois de mars, Innocent III adresse une encyclique aux comtes, barons et simples fidèles du royaume de France : « En avant, donc, chevaliers du Christ ! En avant, vaillantes recrues de l'armée chrétienne ! (...) Appliquez-vous à détruire l'hérésie par tous les moyens que Dieu vous inspirera (...) Quant au comte de Toulouse (...), chassez-le, lui et ses complices, des tentes du Seigneur. Dépouillez-les de leurs terres, afin que des habitants catholiques y soient substitués aux hérétiques éliminés... »

C'est la première fois qu'une croisade est officiellement dirigée contre des gens qui se réclament du Christ. Mais cet aspect ne gêne pas les contemporains tant il est vrai que l'hérésie cathare ne saurait être tolérée. Cette première expédition débute par le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et le massacre de sa population, le 22 juillet 1209 ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]).

2 Re: ça s'est passé un 15 janvier... le Lun 16 Jan 2017 - 16:05

Nade

avatar
Admin
Admin
Merci, Mimi, de ce trappel historique !
J'ai visité des châteaux cathares et je me suis sentie "concernée" et émue. Je suis très curieuse de leur façon de vivre, leurs idées.

Il en a été des Cathares comme des Templiers : ils dérangeaient l'Eglise ! Les Cathares parce qu'ils prêchaient la pauvreté et critiquaient les richesses de l'Eglise et les Templiers parce qu'ils avaient trop de biens et de puissance !!

3 Re: ça s'est passé un 15 janvier... le Lun 16 Jan 2017 - 16:57

Mimi

avatar
Membre Accro
Membre Accro
Nade a écrit: Templiers parce qu'ils avaient trop de biens et de puissance !!
que Philippe IV le Bel enviait .. Les templiers ont été , durant plusieurs décénies , les Trésoriers des Souverains . En les éliminant de façon honteuse , le Roi éliminait du même coup les dettes du Royaume!!

Les juifs étaient , également , les victimes expiatoires des souverains y compris du très Saint Louis IX (Saint Louis) sanctifié pour les besoins .

A Paris il existait l'"Ile aux juifs" sur laquelle les juifs étaient sacrifiés par le feu .

Les Lombards , banquiers des nobles , recevaient pour solde de tout compte , la condamnation à mort par pendaison sur les gibets construits à cet effet .

L'Histoire n'est qu'un éternel recommencement !

Ce sidi , belle abbesse je vais me reposer .

A tout à l'heure Nade .



Dernière édition par Mimi le Mar 17 Jan 2017 - 8:40, édité 2 fois

4 Re: ça s'est passé un 15 janvier... le Lun 16 Jan 2017 - 21:02

Nade

avatar
Admin
Admin
Je ne savais pas pour St Louis ...

Je savais que, comme il était très "pieux"  , il obligeait sa femme à vivre "en sainte" ...
                             

5 ça s'est passé un 18 janvier ... le Mer 18 Jan 2017 - 13:43

Mimi

avatar
Membre Accro
Membre Accro
18 janvier 1945 : Fin de la bataille des Ardennes

Six mois après le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], Hitler tente le tout pour le tout et ordonne une offensive générale sur le front de l'Ouest pour stopper l'avance américaine et couper le front en direction du port d’Anvers. Déclenchée le 16 décembre 1944 sous les ordres du maréchal Gerd von Runstedt, cette contre-attaque de 20 divisions allemandes surprend les Américains qui doivent se replier pendant quelques jours face aux meilleures troupes allemandes.
Le colonel Otto Skorzeny, qui s'est déjà illustré dans l'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], a mission de désorganiser les troupes ennemies. Ses hommes, revêtus d'uniformes américains, sont largués sur l'arrière de leurs lignes et chamboulent la signalisation routière avec un certain succès ! 
Les Américains s'illustrent dans la résistance de Bastogne. Sommé de se rendre, le commandant de la place, le général Anthony McAuliffe répond par un message laconique : « Nuts ! » (« Des clous ! »)
Mais les Allemands manquent de carburant, ne disposent pas de la supériorité aérienne et souffrent qui plus est du froid. Passé l'effet de surprise, ils buttent sur une résistance acharnée des Alliés. La bataille des Ardennes accélère en définitive la chute du IIIe Reich en épuisant ses meilleures unités (plus de 17 000 tués) et laisse Staline reprendre l'initiative à l'Est. Les Américains déplorent 8 000 tués.

Cliquez sur les caractères gras du texte (2)

6 Re: ça s'est passé un 15 janvier... le Mer 18 Jan 2017 - 15:46

Nade

avatar
Admin
Admin
Mimi, tes anniversaires historiques sont vraiment très intéressants et instructifs !! èèèèè

Je ne me souvenais pas que Mussolini avait été "enlevé" par les Allemands !! Je l'ai appris, mais, c'est loin, tout ça  !! Rolling Eyes

Merci !!!

L'an prochain, j'espère que tu te souviendras de cette date historique : 11 janvier 1947 >>> naissance de Nade !!! ,,,,

7 Bienvenu... le Mer 18 Jan 2017 - 18:38

Mimi

avatar
Membre Accro
Membre Accro
Mais tu es une "jeunette" 

Bon je sors 

8 Re: ça s'est passé un 15 janvier... le Mer 18 Jan 2017 - 18:43

Moregan

avatar
co-admin
co-admin
Merci Mimi très intéressant !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum